Saturday, June 02, 2007

Home!/De retour!

Finalement de retour à la maison après 5 semaines presqu'ininterrompu d'absence. Je trouve toujours ces retours un peu difficile tant que ma vie à la maison et sur une base militaire est si différente. Je suis plus du genre à hiberner à l'année longue dans mon sous-sol alors que j'ai appris à m'intégrer dans un groupe assez vite afin de ne pas me retrouver laissée pour compte par la gang et de toute façon, les solitaires y sont plutôt mal vu. Sitôt la routine métro, boulot, dodo résumée je devrais être correct.

Ce matin j'ai pris mon matou dans mes bras et après m'avoir laissé une couche de poil sur la chemise, je l'ai amené à l'animalerie pour se faire faire une tonte. Vu qu'il a le poil court ce n'est pas trop spectaculaire mais au moins je n'aurai pas à brosser mes chaises aussi souvent. Marie-Louise par contre n'apprécie mais vraiment pas, Madame lui siffle et montre les dents depuis son retour.

Un signe absolu que le beau temps est là pour de bon est la première bouffée d'air parfumé du buisson de lilas à côté de ma fenêtre. Le fait que cela ne dure qu'à peine un mois le rend encore plus précieux. Lorsque je suis revenue il y deux semaines, j'ai cru avoir complètement manqué tout ça mais j'étais tout simplement arrivée trop tôt. Mes rosiers commencent à peine faire des boutons, ils devraient être en fleur d'ici une semaine ou deux. Par contre je n'apprécie pas trop le look de jardin à l'abandon, faudra que j'y vois.

Avec 8 heures de route pour le retour, je me suis dit qu'il y serait probablement opportun de commencer à faire une paire de chaussette avec l'autre fil Opal de la collection Hundertwasser. J'ai utilisé les instructions générales données dans le dernier Interweave Knits où l'on explique comment faire des chaussettes à partir des orteils. Une autre méthode de montage se tricot apprise, très facile à part de ça. Les instructions étaient données pour un travail avec quatre aiguilles mais une fois les orteils terminés j'ai rajouté une cinquième pour faciliter le travail. Je dois avouer cependant que ce n'était pas facile à suivre, il m'a fallu faire plusieurs aller-retour entre les explications et les tableaux qui étaient deux pages plus loins pour comprendre ce que je devais faire. J'ai choisi d'utiliser la même côte que pour les chaussettes en photo, mon regret avec la dernière paire de bas que j'ai fait est de ne pas avoir fait de même, pas besoin de former les chaussettes dans ce cas. Je me sens assez folle pour en faire des bas au genou ce qui veut dire que j'aurai sûrement à acheter une autre balle, j'adore la combinaison de couleurs. Ce sont les plus petites aiguilles que j'ai jamais utilisées, des 2,25 mm plus une cinquième à 2,5 mm, je vous assure que ça ne fait pas de différence. Pourquoi ne pas les avoir faites sur des aiguilles circulaires? Parce qu'on en trouve pas à ces dimensions sur les grandes surfaces. Permettez-moi de tardivement rajouter mon opinion sur la nouvelle mouture du magazine: je dois dire que j'en apprécie la facilité de voir rapidement les modèles proposés sans être obligée de passer au travers du magazine au complet.


Finally home after 5 weeks away, save for a quick trip back for the long week-end. I always find those homecomings a bit tough because my life on a base and at home are so different. I tend to keep to myself in my semi-basement almost all year long as opposed to being in a group constantly in contact with others and doing all sorts of activities when I'm away. As soon as my regular routine starts I should be fine.

This morning I took my little furball in my arms and after leaving with my very own fur coat, I took him to the pet store for a trim. Since he's a short hair it's not very spectacular but at least I won't have to brush my chairs as often. Marie-Louise on the other hand does not like one bit, she's been hissing and baring her teeth at him ever since he came back.


A sure sign that summer is near: that first whiff of lilac from the bush near my window. The fact that it only last a few weeks makes it even more precious. When I came back two weeks ago, I thought I had missed it but I was just a bit early. My roses have started to bloom, they should be out in a week or two. On the other hand, I have to say that I don't like this overgrown abandoned garden look, I'll have to see to it.

With 8 hours on the road back home, I figured I may as well get started on another pair of socks using the Opal Hundertwasser. I used the general instruction given in the latest IK in which the explain how to make toe-up socks. So now I know another cast-on method, and an easy one at that. The socks were started on four needles as per the instructions but once I started on the rib I added another one for ease of work. I have to say that the instructions were not easy to follow, I had to do a lot of back and forth between it and the charts that were two pages away to understand what I had to do for the toe-box. I chose to use the same 2x2 rib used for the On-your-Toes socks, I regret not using a rib for the last pair I did. I feel crazy enough to make them knee-high which will mean another order to the Ariadne girls, I really like this colourway. I have to say that these are the smallest set of needles I've used, 2,25mm plus a 2,5mm, don't worry, it doesn't make a difference. Why not make them on circs? Because big-box stores don't carry them that small. Allow me to belatedly add a comment about IK's new layout: I actually like it. No more having to flip through the whole mag to see the patterns offered and unlike other knit mags that have a similar layout, the pic that are shown with the pattern itself is pretty sizable.

Labels: , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home