Saturday, October 13, 2007

The Golden Age/L'Âge d'or

Elizabeth is one of my favourite movies. I generally like bloody costume movies but this one I must have seen at least once a year since it came out, wether by renting it or watching it whenever it played on TV. So when I heard there would be a follow up, done by the same director with the wonderful Cate Blanchett as the queen, I was sold. Since I had the day off yesterday I went to the 4pm showing dowtown.

I liked it but I didn't love it. I wasn't bothered by the liberties taken with the story (two examples: as a girl raised in France since she was five years old, Mary Stuart should have had a French accent and though Spain did end up bankrupt upon Phillip II's death, it did not fall apart when it's Armada was destroyed) but I kept racking my brains to bring up my meager knowledge of English history to see where the story veered of. The costumes were gorgeous as usual and as a testament to the fact that I've seen the first movie so many times, I was able to notice the use of elements from it's score in this version. Unlike Marie-Antoinette who really went out there, I wasn't able to forget history and just dive totally in this movie. Maybe barely having had breakfast didn't help keep me focused. Even though I'm more Agnostic then a true believer, I have to say that the portroyal of Catholics as mouth frothing lunatics was a bit tiresome.

As Sir Walter Raleigh (older in this movie then he was at the same time in real life) Clive Owen is pure sexiness. Cate Blancett exudes regalness in her role, I liked the fact that you could clearly see that her face was more mature then in the first movie (with a scene of the original cut in to make you see that she did get older). Geoffrey Rush (who's Walsingham should only have been a couple of years older as Elizabeth) is also great at her chief spy.

A good movie, gorgeous to look at, and just for Cate Blancett, worth a look.

Elizabeth est un de mes films préférés. En général j'aime bien les films à costume où le sang coule à flot mais celui-là, j'ai dû le voir au moins une fois par année depuis sa sortie soit en le louant ou en le regardant lorsqu'il joue à la télé. Donc lorsque j'ai entendu dire qu'il allait avoir une suite, fait par le même réalisateur et encore avec la grande Cate Blanchett en tant qu'Élizabeth, j'avais déjà décidé que je verrais ce film. Il est sorti hier et comme j'avais congé, j'ai été voir la représentation de 16:00.

J'ai aimé mais ce n'est pas l'amour fou comme avec l'original. Que les faits historiques aient été réarrangés pour ce film (deux exemples: Mary Stuart, qui a été élevé en France depuis l'âge de cinq aurait dû, selon moi, avoir un accent français et l'Espagne n'est pas été réduit à néant par la défaite de l'Invincible Armada) mais j'ai tout de même passé mon temps a essayé de trouver les inexactitudes. Les costumes sont magnifiques, en fait tout le visuel est spectaculaire. J'ai tant vu la première version que j'ai toute de suite reconnu les éléments de la trame sonore originale qui ont été repris ici. Par contre, contrairement au film Marie-Antoinette qui a tout même pris plus de liberté avec l'Histoire, je n'ai pas été capable de me laisser empoter par ce qui se passait à l'écran. Peut-être que le fait que j'avais un sérieux creux à l'estomac n'a pas aidé les choses. Et bien que je sois plus agnostique que croyante, je dois dire que le portrait des catholiques comme étaient des fous furieux devient un peu lassant.

En tant que Sir Walter Raleigh (plus vieux ici qu'il ne l'était dans la vrai vie), Clive Owen exude une mâlitude assez attirante. Cate Blanchett bien sûr est toujours une pur délice à regarder, pour son jeu et pour sa beauté (j'aime bien le fait que l'on puisse voir qu'elle est pris de la maturité dans son visage). Geoffrey Rush, dont le personnage était en fait à peine plus vieux qu'Elizabeth, est toujours aussi bon en tant que l'espion en chef.

Un bon film, très beau à regarder et qui vaut la peine d'être vu juste pour Cate Blanchett.

Labels: , ,

1 Comments:

Blogger AliP said...

Just watching the clips on TV has held me back (when did she wear armor?? Why did I miss that history class/chapter/paragraph?? Its visually stunning...but is it accurate?? thats what I keep thinking. I mean, its HISTORY, not a fairy tale that you can take creative license with. She was a real person, not fictitious characters like those in Titanic, and as such I think that "embellishments" are problematic for me. Though I guess I shouldn't complain because novels do it all the time with their portrayals of historic figures. And them what has no edumacation to speak of will take embellishments as historical fact completely sucks.

1:33 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home