Monday, July 09, 2007

Bad day at the office/Mauvaise journée au bureau

So I was called a nigger at the office today. Not by a colleague, I'll give this to the CF, they have a pretty aggressive anti-racism/harassment policy, one of many reasons I much prefer working for them rather than for civilians. No, it was by some dude who said he was a lawyer calling us back because some kid had given his name as reference. Couldn't find the kid's name in the system so I was about to give him the number of an officer who would have been able to help when he started going on about the fucking idito who spoke too fast and mangled his french. Told him that as a lawyer his tone was unacceptable and that's when he dropped the n-bomb, telling me it would be a good thing if I would go and die in Afghanistan. My only regret was that I stooped to his level and yelled at him, didn't do me any good. Unfortunately I don't remember his name and his number disappeared from the call display. It's one thing to know that neanderthal type of racism exist everywhere but to deal with it first hand is always such a slap in the face, as well as taking away some goodwill you may have towards certain groups of people.

In other news, here are two WIPs:

First, the second Hundertwasser sock. As you can see I don't suffer from second sock syndrome.






And here's a scarf I started at the last knit meet. I'm using the Ecoknit I bought a while back. Dug through one of my stitch books and picked this one and I'm loving the result so far. Best part, super easy pattern to remember. I think that colourful yarn like Noro would be spectular here but anyhow.


Fait que je me suis fait traîter de négresse au bureau. Pas par un collègue, les FC ont une politique assez stricte sur ce genre de comportement offensant et donc j'aurais eu des recours là-dessus. Non, j'ai reçu un appel de quelqu'un qui devait donner une référence pour un candidat qui veut s'enrôler et il (l'appelant) se plaignait du fait qu'on ne traitait pas le dossier avec plus de rigueur. Malheureusement je n'arrivais pas à trouver le dossier sans l'ordinateur et j'étais sur le point de le référer à un officier qui aurait pu l'aider lorsqu'il s'est mis à se plaindre que la personne était un crisse qui parlait trop vite et ne savait pas parler le français comme il faut. Je lui ai fait remarquer que pour un avocat son ton était inacceptable et c'est là qu'il a lâché le vil mot, en plus de me dire que ce serait tant mieux si j'allais mourir en Afghanistan. Mon seul regret: avoir perdu mon sang froid et lui crier après, cela n'a mené nul part en plus de faire monter ma pression pour rien. Malheureusement je ne me rappelle pas de son nom et son numéro s'est effacé de l'afficheur avant que je pense le prendre en note. C'est une chose de savoir théoriquement que ce racisme de bas niveau existe mais d'avoir à l'affronter de face nous déshumanise un peu, en plus de faire en sorte que l'on dévelloppe certains préjugés alors qu'on est plutôt du genre esprit ouvert.

À part ça, deux projets tricots sur lesquels je travaille en ce moment:

La deuxième chaussette. Comme vous pouvez le constater, je ne souffre pas du syndrome de la deuxième chaussette.





Et ce foulard que j'ai commencé lors de la dernière rencontre tricot. Je le fait avec la laine Ecoknit que j'avais acheté il y quelques temps. J'ai fouillé dans mon livre de point et j'ai choisi celui-là, avec un excellent résultat en plus que le point est facilement mémorisable. Je crois s'aurait été très joli avec ce genre de fil à couleur variable comme le Noro mais bon.

Labels: , , ,

5 Comments:

Blogger Caroline said...

Wow, it's hard to believe people like that still exists in 2007 (sadly, he's not the only one of his kind).

11:14 PM  
Blogger Kamika said...

You are kidding!! I'm sorry to hear that happened to you. I agree, no matter how progressive we get, it still hurts to be insulted like that. Don't let it stop you from continuing to be the best you possible.

10:09 PM  
Blogger Alison said...

What?!! Now I'm hoping for a big electrical storm so that guy gets struck by lightning...

3:45 PM  
Anonymous marie said...

Pauvre con, minable, sous-merde... Je voudrais trouver les mots les plus cinglants qui soient pour exprimer la colère et le mépris (mais les deux sont-ils compatibles ?) que suscite en moi cet individu. Il y a de quoi perdre son sang froid et c'est pourtant tellement, tellement dommage.

"Elle a essayé l'Amérique Lily
Ce grand pays démocratique Lily
Elle aurait pas cru sans le voir
Que la couleur du désespoir
Là-bas aussi ce fût le noir
Mais dans un meeting à Memphis Lily
Elle a vu Angela Davis Lily
Qui lui dit viens ma petite sœur
En s'unissant on a moins peur
Des loups qui guettent le trappeur
Et c'est pour conjurer sa peur Lily
Qu'elle lève aussi un poing rageur Lily
Au milieu de tous ces gugus
Qui foutent le feu aux autobus
Interdits aux gens de couleur"

Que vais-je faire pour soulever ce voile de tristesse qui vient de me tomber dessus en te lisant ? Continuer à me promener sur ton blog, peut être.

6:02 AM  
Blogger Nikki said...

Good grief, that's unbelievable. I mean, you just don't expect stuff to be that blunt anymore. Dang.

Now, on to the sock. Very nice. I don't usually suffer from SSS either, but I do occasionally put them on hold. :) I found you through Nappturality. Sweet, another knitter.

3:26 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home