Wednesday, January 24, 2007

Kaching!

Français plus bas

Mom calls me up this afternoon, just as I was heading out early for a doctor's appointment.

Mom: Remember my cousin Jean-Claude?

Me: Your cousin who lives in Jamaica?

Mom: No that's Jean-Marie, Jean-Claude

Me: Ahh, your very dark skinned cousin

Mom: Yes him

At this point all I can think is that I have another funeral to look forward to. Mom's at that age where whenever she starts a phrase with "remember so and so", it usually has a dire ending.

Mom: Well, he wrote me to say that he enjoyed meeting you [at Aunt Renée's funeral last fall] and he has sent me a check for 250$ to split between your sister and you.

Let me tell you, just because you're 30 with a well paying job doesn't mean you can't enjoy money falling out of the sky for no reason. To me this was like found money and I refuse to do anything sensible with it. So I go for my appointment and all I can think of is this scarf (and that one too) I've seen on Craftster recently. I wanted to make them in a natural tone tweed yarn, and sadly, the yarn fairies don't carry anything of the sort. Yet. So I go to my LYS, make a mental conversion for the exchange rate (Jean-Claude lives in the States) and all I can think off is fattening up my stash. I no longer think that's pointless thing to have. I already have enough to keep me busy until next fall. For a second I thought of getting some Araucania (always on top of my list) but then I was drawn to Galway Heather. I chose this green ( I folded like a cheap suit what I can I tell you) for a future sweater. Someday. And this maroon for the scarf. I thought I'd save some money for the Ecoknit yarn but I figured that I can still get it later, it will not bankrupt me to do so.

Just as I had put the yarn on the counter, I saw the thrum mitten yarn. I had seen them a couple of times before but I was not impressed but this time, they had a sample and when I put my hand into it, it felt like heaven. So, I bought a skein, they had several colour combinations but I chose this brown with orangey red roving. I can't wait to start on that one. So far this winter I've been able to get away with the sock yarn gloves I made last fall but these feel like they will withstand whatever this country is capable of, cold wise that is. February is around the corner and we are do for some seriously deep cold, how else can we appreciate that first 15°c spring day?

A quick look at the current projects: The socks are coming along. They may not be good for watching TV but for relaxation, they are perfect. Here I'm almost done with the second repeat of the twist pattern (well second or fourth depending on the twist). The colour of the sock does not do a disservice to the twists (except when it comes time for the picture) but the gray heather (word of the day...) makes them a bit hard to discern. Next time the sun is out I'll try to take a clearer picture.



As for the bag, it's coming along too, I've finished the outer front and back. I've done the welts where the handles will be coming out of, had pics for that but the memory card has decided to mess with me. I started on the handles but I decided to take a break when it turned out to be harder to do the corded ones. I may go for a simpler model.




Cet après-midi, alors que je me dépêchais de quitter le bureau pour un rendez-vous chez le médecin, mon téléphone sonne et je ne peux m'empêcher de répondre.

Mammy: Te rappelles-tu de mon cousin Jean-Claude?

Moi: Ton cousin qui vit en Jamaïque?

Mammy: Non, pas Jean-Marie, Jean-Claude

Moi: Ah, ton cousin foncé [il a un teint entre l'ébène et la nuit]

Mammy: Oui lui.

Ah ce moment-là, je pouvais que penser que j'allais me taper une autre visite au salon funéraire. Ma mère est à cet âge où lorsque la conversation commence avec: Te souviens-tu d'un tel?, généralement, ça finit mal...

Mammy: Bien il m'a écrit pour me dire qu'il a bien aimé te rencontrer aux funérailles de Tante Renée [l'automne dernier] et il m'a envoyé un chèque de 250$ à partager entre toi et Judith [ma petite soeur]

Laissez-moi vous dire que ce n'est pas parce que vous avez 30 ans avec un boulot qui paye bien que l'on ne peut apprécier un montant d'argent sorti de nul part. Et vu que je le considère comme de l'argent trouvé sur un trottoir, je refuse de faire quelque chose de raisonnable avec ça. J'ai donc été à mon rendez-vous et ce à quoi j'ai pensé pendant tout ce temps était ce foulard (ainsi que celui-là) vu sur Craftster. Je voulais les faire dans une laine tweed aux teintes naturelles. J'ai donc décidé d'aller faire un tour chez la marchande de laine (malheureusement les fées du tricot n'ont pas encore la laine que je cherchais), après avoir fait un calcul rapide du taux de change (le cousin vit aux États). J'ai failli acheter du Araucania (toujours en haut de ma liste) mais cette fois j'ai opté pour du Galway Heather (j'ai pas trouvé de traduction pour heather mais c'est lorsque sur le même fil la teinte varie subtilement d'un ton ou deux, souvent avec des fibres gris). J'ai cédé à mes basses pulsions et me suis procuré ce vert pour un futur chandail, ainsi que ce maron pour le foulard(du moins au magasin c'était maron...). J'avais pensé me garder un peu d'argent pour le fil Ecoknit mais j'étais en transe. De toute façon, je pourrai toujours me le procurer plus tard.

En passant à la caisse, j'ai revu le fil pour faire les mitaines avec la laine mèche à l'intérieur. Je n'étais pas trop attiré par ça avant mais en essayant une mitaine qu'il y avait en démonstration, c'était d'une douceur, d'une chaleur... Et oui, j'ai acheté un écheveau. Il y avait plusieurs combinaisons mais j'ai choisit celui-ci et j'ai hâte de les commencer. Jusqu'à présent, j'en pu m'en sortir cet hiver avec ma paire de gant faite de laine à chaussettes mais celui-là me semble capable de tenir tête à tout ce que ce hiver aurait à offrir. Février s'en vient et il me semble que l'on est du pour une vraie vague de froid, sinon comment appréciera-ton ce jour où il fera 15°c pour la première fois?

Un survol rapide sur mes projets actuels: les chaussettes avancent tranquillement. Elles ne permettent peut-être pas de regarder la télé mais pour la relaxation, numéro un. Ici, j'ai presque finit la deuxième répétition du modèle pour les torsades (ou quatrième selon la torsade en question). Cette couleur n'empêche pas d'apprécier le motif (sauf le temps de prendre la photo) mais les fibres grises les rendent moins nettes.




Quant au sac, j'ai fait les passepoils d'où sortiront les bretelles. J'avais des photos pour ça mais ma carte-mémoire les a bousillé. J'ai commencé à faire les bretelles mais elles sont plus difficiles à faire que je croyais. Peut-être que je ferai une version simplifiée.

Labels: , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home