Thursday, July 12, 2007

OoTP/OdP

Hier soir, j'ai été voir, à mon corps défendant, le dernier Harry Potter. Je voulais attendre à demain en matinée mais vu que je vais rencontrer la (trop pauvre pour être une) pute de luxe et son nouveau copain et ensuite aller au cinéma, j'ai décidé de le voir au dès sa sortie avec le troupeau, chose que j'évite de faire d'habitude. Au moins l'avantage d'aller au cinéma seule est que lorsque ça affiche complet, il m'est plus facile de me trouver un siège.

Je n'ai pas détesté le film mais je n'ai pas adoré non plus. Je trouve que cette version du film a le même défaut que L'école des sorciers ie que j'avais l'impression de voir les coupures, montages et raccourcis fait dans l'histoire. Ma version préférée demeure Le prisonnier d'Azkhaban, au moins Alfonso Cuarón a su tiré une histoire, un atmosphère plus sombre que le livre mais qui en a fait une version moins télégraphié. Ici j'avais l'impression de voir le comité décider les différentes façons qu'ils devaient présenter plusieurs éléments de l'histoire sans détruire la mythologie et surtout ne pas se tirer dans les pieds pour les derniers livres (à ce qu'il paraît, lorsqu'on lui a présenté les premières versions du scénario, JK Rowling leur aurait fait comprendre qu'à moins qu'ils n'avaient aucune intentions de porter Les reliques de la mort à l'écran, ils ne pouvaient complètement éliminer certains personnages). Seul le dernier tiers du film était vraiment réussi. Au moins j'ai un nouveau béguin: Gary Oldman. Miam.

Je n'irai pas plus dans les détails mais maintenant je crois que ce sera Neville qui mourra dans le dernier tome. Ce se saura assez vite.

Last night I checked out the latest Harry Potter at the movies. I was planning on seeing it tomorrow at an early matinée but then I'm hooking up with the (too poor to be a) labelwhore and his new boyfriend so I figured I'd catch it early with the crowds, something I hardly ever do. It's a good thing I caught it on my own, easier to find a seat in an overcrowded theater that way.

Didn't hate the movie but I didn't love it either. I find that is has the same flaw as the Philosopher's stone ie I could feel the stories that were merged or simply left on the cutting room floor. My favorite version remains Prisoner of Azkhaban, at least Alfonso Cuarón found an interesting thread in the book and created his own dark universe that gelled completely. In this latest version I could almost feel the comity deciding what stayed and what went, trying not to mess up the mythology and more importantly, not to compromise too much on the later books. Apparently when JK Rowling was given the first drafts, she told them that certain characters couldn't be eliminated, unless they had no plans on making the Deatly Hollows. At least now I have a new object of twitterpation: Gary Oldman. As the English would say, that's one sexy beast.

I won't go on further but now I'm convinced that Neville is the one who'll meet an untimely end in the last tome. Should know soon enough.

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home