Friday, July 07, 2006

The Commodores




Scroll down for english

Ce soir, j'ai été voir The Commodores au Métropolis avec ma soeur, c'était merveilleux, une coche de plus et s'aurait été d'une quétainerie rare mais les papys ont réussi à réchauffer la salle et à garder la température au point d'ébullition toute la soirée. Ils avaient leurs costume pseudo militaire (dont certains aurait du faire agrandir la taille),des chorégraphies (je croyais que certains seraient tombé raide morts sur scènes) des effets pyrotechniques, de la fumée, en tout cas, comme disais ma soeur, certains jeunes ne saurait donner autant la foule que les trois membres du groupe sur scène. Je croyais que la seule chanson des leurs que je connaissais était Nightshift mais finalement j'en connaissais quelques unes, certaines que je croyais de Lionel Richie (un ancien membre), d'autres que je ne savais pas était des leurs (Brickhouse). Il ne manquait qu'une chose que la soirée soit vraiment réussi: une salle moins polie, du genre congrégation afro-baptiste dont chaque membre s'imagine sincèrement être en communication seul à seul avec le groupe sur scène. Mais comme j'ai dit plus, les papys ont réussi à réveiller tout ça, à un moment donné nous avons été invité à se présenter l'un à l'autre comme à l'Église lorsqu'on se donne la paix. Vraiment, j'ai adoré chaque seconde.

Tonight I checked The Commodores at the Metropolis with my sis. It was wonderful, not too over the top but the elder statesmen on stage have managed to bring the venue's temperature to the boiling point and kept there all of the 90 minutes of the show. They had their pseudo military outfits (though some should have had the waist loosened a bit), some choreography (I was pretty sure some of them would drop dead right then and there), pyro effects, smoke machines. As my sister said, some of the newbies aren't as generous to their audience as the three current members of the group on stage. I thought I only knew Nightshift as their song but their were others I thought were Lionel Richie's (a past member) and some I didn't know where their's (Brickhouse). All that was missing was an unruly audience, the afro baptist congregation kind who thinks they are each personally communicating with the band but like I said, the band managed to get the crowd going anyway, one yummy mommy insisted on behaving like some hair metal groupie and performed next to the loud speakers... I really the way at some point The Commodores got all of us to shakes hands to one another like in church, I even waived Hi! to a total stranger. I loved every minute of the show.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home